Traitement de la claustrophobie par l'hypnose

La claustrophobie se caractérise par la peur des endroits clos, des espaces confinés et, plus largement, de l’enfermement.

Quels sont les signes de la claustrophobie ?

La 5ème version du Manuel de Diagnostique des Troubles Mentaux (DSM-5), ouvrage de référence dans l’approche symptomatologique des pathologies de l’esprit, définit ce qu’est la Phobie Spécifique, dont fait partie la claustrophobie :

  • Peur persistante et intense à caractère irraisonné ou bien excessive, déclenchée par la présence ou l'anticipation de la confrontation à un objet ou une situation spécifique (p. ex., prendre l'avion, les hauteurs, les animaux, avoir une injection, voir du sang).
  • L'exposition au stimulus phobogène provoque de façon quasi systématique une réaction anxieuse immédiate qui peut prendre la forme d'une attaque de panique liée à la situation ou facilitée par la situation. Chez les enfants, l'anxiété peut s'exprimer par des pleurs, des accès de colère, des réactions de figement ou d'agrippement.
  • Le sujet reconnaît le caractère excessif ou irrationnel de la peur. Chez l'enfant ce critère peut être absent.
  • La (les) situation(s) phobogène(s) est (sont) évitée(s) ou vécue(s) avec une anxiété ou une détresse intense.
  • L'évitement, l'anticipation anxieuse ou la souffrance dans la (les) situation(s) redoutée(s) perturbent, de façon importante les habitudes de l'individu, ses activités professionnelles (ou scolaires) ou bien ses activités sociales ou ses relations avec autrui, ou bien le fait d'avoir cette phobie s'accompagne d'un sentiment de souffrance important.

L'Hypnose dans le traitement de la claustrophobie :

L’approche en hypnothérapie pour le traitement de la claustrophobie permet aux personnes venues en consultation de retrouver une meilleure qualité de vie relativement vite.

La première étape de l’hypnothérapie dans le traitement d’une phobie est d’aider la personne à se sentir détendue et sans aucune angoisse. A ce titre, la thérapie par l’hypnose a longtemps été utilisée dans le but de réduire le stress généré par l’environnement et pour aider les gens à vider leurs esprits remplis par les soucis du quotidien et les amener à se concentrer. 

Parmi les techniques les plus utilisées nous rencontrons l’apprentissage de la relaxation, l’auto-hypnose et la relaxation par l’hypnose. Une meilleure gestion des émotions, le renforcement du moi et des exercices visant à contrôler et désensibiliser le corps (parmi lesquels la relaxation progressive de Jacobson et le training autogène de Schultz) viendront compléter la prise en charge globale de la claustrophobie.

Combien de séances sont nécessaires ?

Comme nous avons l’habitude de le dire en hypnose, “on se hâte lentement”. Le rythme de l’inconscient n’est pas le même que celui du conscient, et même si nous mettons tout en œuvre pour qu’un minimum de séances soit nécessaire, le nombre de séance nécessaire varie d’une personne à l’autre. La rapidité du travail thérapeutique dépend essentiellement de la capacité de votre inconscient à vouloir travailler.