LA PRATIQUE DE L'HYPNOSE

L’hypnose fait partie des outils de la thérapie brève orientée solution. Dans ce type de thérapie, on ne cherche pas à s’appesantir sur le problème. On veut apporter une solution. Le patient est au cœur du processus thérapeutique et le thérapeute travaille conjointement avec lui pour apporter un mieux-être dans une situation problématique.

Nous partons du postulat que, face à des évènements de vie, le cerveau adopte des comportements qui peuvent nuire à la personne. L’hypnose va permettre de modifier ces comportements.

L'hypnose : le cœur et la raison

Mais cela ne peut pas se faire sans réelle volonté du patient et, parfois, des blocages peuvent apparaitre. En effet, « le cœur a ses raisons que la raison ignore ». Si le cœur (c’est-à-dire l’inconscient) de la personne n’est pas d’accord, le travail du psychologue, en amont, va être utile pour décrypter les blocages inconscients et régler le conflit intrapsychique entre le cœur et la raison. Ainsi, le changement induit par l’hypnose sera pleinement intégré au niveau inconscient.

 

« Et chez moi ? ». Le travail fait au cabinet peut se poursuivre à l’extérieur par le biais de l’autohypnose. Cette pratique ne peut pas se faire sans apprentissage et le thérapeute peut vous accompagner dans le processus de découverte et de maîtrise de l’autohypnose.

 

En définitive, l’hypnose est un outil puissant auquel on peut recourir quand on se sent prêt. La motivation de la personne constitue 90% du travail thérapeutique. Plus vous êtes motivé, plus les effets seront visibles rapidement.

 

Comment se passe une séance d'hypnose ?

Si vous prenez la décision de prendre rendez-vous à mon cabinet, voici comment les choses se déroulement approximativement :

Un premier rendez-vous où nous ferons le point sur ce qui vous amène, vos questionnements, votre problématique. Au cours de cet entretien, nous serons en « exploration » afin que je puisse bien comprendre votre situation. C’est ce qu’on appelle l’anamnèse. Puis je répondrais à toutes vos questions concernant l’hypnose. Si la motivation représente 90% du travail thérapeutique, la confiance envers le thérapeute est essentielle elle aussi. N’hésitez pas à m’interroger. Enfin, si vous le souhaitez et si le temps nous le permet, nous pourrons en fin d’entretien faire une séance découverte centrée sur la détente afin que vous puissiez faire l’expérience de cet outil.

Les rendez-vous suivant se découpent en trois temps. Un premier temps de feedback où l’on discute de l’évolution entre les séances, puis un second temps qui constitue le travail thérapeutique en état d’hypnose. Enfin une rapide discussion conclue la séance.

Il est important de vous signifier que vous ne dormez pas durant les séances. Vous continuez d’être conscient des bruits autour de vous et vous gardez la maîtrise de votre expérience hypnotique. Vous êtes l’acteur principal de votre séance, je ne suis que l’accompagnateur.

Concernant la fréquence des rendez-vous, je ne suis pas partisan des rendez-vous rapprochés dans la mesure où l’inconscient ne fonctionne pas sur le même espace-temps que le conscient et souvent, il a besoin de temps entre les séances pour intégrer pleinement les nouvelles informations. Un rythme d’une séance toutes les trois ou quatre semaines est un bon compromis. Mais qui peut se discuter ensemble.